amariner


amariner

amariner [ amarine ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1246; de l'a. provenç. amarinar « équiper un navire »
1Mar. Vx Équiper (un navire) de matelots.
Mod. Faire occuper par un équipage (un navire pris à l'ennemi).
2(1789) Rare Habituer à la mer, aux manœuvres sur mer ou à la vie à bord. Cour. Faire perdre la sensibilité au mal de mer à (qqn). Pronom. Vous ne tarderez pas à vous amariner.

amariner verbe transitif (ancien provençal amarinar, équiper) Habituer un équipage à la mer, aux manœuvres, au régime du bord. Envoyer des hommes pour remplacer l'équipage d'un bâtiment pris sur l'ennemi.

⇒AMARINER, verbe trans.
MARINE
A.— 1. Amariner un navire. ,,S'emparer de ce navire en temps de guerre et l'employer contre l'ennemi.`` (GRUSS 1952) :
1. « Fais armer la chaloupe en guerre, prends quinze hommes, deux pierriers à pivot, et va amariner le bateau de ce Monsieur; quant à ces chiens qui sont dans le canot, mène-les aussi à bord, et mets-les aux fers avec le reste de l'équipage du brick... »
E. SUE, Atar Gull, 1831, p. 12.
2. Envoyer des hommes pour remplacer l'équipage d'un navire pris à l'ennemi. Amariner une prise (JAL 1848).
B.— Habituer au métier de marin, ou plus généralement, habituer à la mer. Amariner un mousse (Ac. t. 1 1932), Amariner des recrues, des passagers :
2. MOURE à FRANÇOIS. — ... Il [le petit gars] était aussi fier que coriace (...). Je le voyais (...) s'amariner, prendre du hâle, de la carrure...
M. GENEVOIX, L'Aventure est en nous, 1952, p. 63.
Emploi pronom. S'accoutumer à la mer. (Attesté ds BESCH. 1845, Lar. 19e-Lar. encyclop. et GUÉRIN 1892).
DÉR. Amarinage, subst. masc. Action d'amariner un bâtiment.
Prononc. :[]. Dér. Amarinage : [].
Étymol. ET HIST. — 1. 1246 mar. « garnir un vaisseau de ce qu'il faut d'hommes et de munitions pour le défendre » (CHAMPOLLION-FIGEAC, Doc. hist. méd. [Mél.], t. 2, 2e, p. 64 [demande de navires faite à Gênes par les envoyés de Saint Louis, JAL1] ds JAL2 : et doivent estre les devant dittes naves aparillies et sarcies et amarinees suffisamment au port d'Aigue-Morte). — 1529 (Rym., 2e éd., XIV, 316 ds GDF. Compl. : Quatre galions avec leur suyte bien artilles et equippes seulement d'artillerie et munitions, et amarinees de mariniers et officiers necessaires pour la conduite); 2. av. 1646 en partic. « envoyer un équipage occuper un vaisseau capturé » (BEAULIEU-PERSAC, Mém., p. 19, éd. La Roncière ds JAL2 : et amarinay leur vaisseau); 3. 1789 « accoutumer à la mer, au métier de marin » (Termes de mar., ibid.).
Empr. à l'a. prov. amarinar « équiper (un navire) » fin XIIIe-début XIVe s. (Dansa Jacobs II von Aragon ds LEVY (E.) Prov. t. 1 1894, p. 56, s.v. : E es mal amarinada, Tant que negu noy punha Cossi la nau estorsa), hyp. que justifie la localisation de l'attest. de 1246. Terme répandu dans le bassin méditerranéen : a. cat. amarinar « équiper (un navire) » dep. R. LLULL, Contemplació en Deu ds ALC.-MOLL1, p. 603, s.v., a. génois : amarinare; XIIIe s. ds DEI (ital. mod. ammarinare) corse ammarinarsi, ibid.
Amarinage, 1835 (Ac.).
STAT. — Fréq. abs. litt. :3.
BBG. — BARBER. 1969. — BÉL. 1957 (et s.v. amarinage). — BOISS.8. (s.v. amarinage). — Canada 1930 (et s.v. amarinage). — FÉR. 1768. — GRUSS 1952. — JAL 1848. — LE CLÈRE 1960. — Mots rares 1965. — WILL. 1831.

amariner [amaʀine] v. tr.
ÉTYM. 1246; de l'anc. provençal amarinar « équiper un navire », de marina « mer ».
Marine.
1 a (1246). Vx. Équiper (un navire) de matelots.
b (Av. 1646). Mod. Faire occuper par un équipage (un navire pris à l'ennemi).
2 (1789). a Rare. Habituer à la mer, aux manœuvres sur mer, à la vie à bord, au métier de marin. || Amariner un mousse.Au p. p. || Équipage, matelot amariné.
b Spécialt (plus cour.). Faire perdre la sensibilité au mal de mer. || Les premiers jours de la croisière vous amarineront.
——————
s'amariner v. pron.
S'habituer à la mer.Spécialt. Perdre la sensibilité au mal de mer. || Vous ne tarderez pas à vous amariner.
DÉR. Amarinage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • amariner — AMARINER.v. a. Terme de Marine. C est envoyer des gens pour remplacer l équipage d un vaisseau pris. Amariné, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • AMARINER — v. a. T. de Marine. Envoyer des gens pour remplacer l équipage d un bâtiment pris sur l ennemi. AMARINER, signifie aussi, Accoutumer, habituer à la mer. Ce vaisseau de guerre a mis en mer pour amariner son équipage, qui est en grande partie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AMARINER — v. tr. T. de Marine Habituer au métier de marin. Amariner un mousse. Un matelot amariné, Qui n’éprouve plus le mal de mer et qui a le pied marin. Il signifie également Envoyer un équipage occuper un vaisseau capturé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • amariner — (a ma ri né) v. a. 1°   Envoyer du monde à bord d un vaisseau pris sur l ennemi pour y tenir garnison. 2°   Habituer à la mer. ÉTYMOLOGIE    À et marin …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • amarinage — [ amarinaʒ ] n. m. • 1835; de amariner ♦ Mar. Fait de s amariner. ● amarinage nom masculin Action d amariner. amarinage [amaʀinaʒ] n. m. ÉTYM. 1835; de amariner, et age …   Encyclopédie Universelle

  • a- — 1. a ♦ Élément, du lat. ad, marquant la direction, le but à atteindre, ou le passage d un état à un autre (var. ad ; ac , af , ag , al , an , ar , as , at ) : amener, alunir, adoucir. ⇒ à. a 2. a ♦ Élément tiré du gr. exprimant la négation (« pas …   Encyclopédie Universelle

  • amarinage — (a ma ri na j ) s. m. Action d amariner un bâtiment capturé sur l ennemi. ÉTYMOLOGIE    Amariner …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • amarina — amariná vb., ind. prez. 1 sg. amarinéz, 3 sg. şi pl. amarineáză Trimis de siveco, 20.01.2009. Sursa: Dicţionar ortografic  AMARINÁ vb. I tr. A obişnui echipajul unei nave cu marea, cu viaţa de bord. [var. amariniza …   Dicționar Român

  • AMARINAGE — s. m. T. de Marine. Action d amariner un bâtiment pris sur l ennemi …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AMARINAGE — n. m. T. de Marine Action d’amariner …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.